TUE CHIEN

Adaptation d'un roman policier couleur locale

Rouge comme les cheveux de Roxane.

Jaune comme le train jaune de Cerdagne

Noir comme un souvenir de guerre d’Espagne

 

Un couple libertaire en cavale à bord du train jaune.  «Ici, les anciens l’appelle Mata gossos. Ça veut dire Tue chien en catalan. » Lui vient de commettre un triple crime existentiel. « La balle lui traversa le cœur. Et comme il n’en avait pas, je dus remettre ça. » Elle, c’est son otage, sa seule chance d’échapper aux forces démesurées de la gendarmerie pour rejoindre l’Espagne, le sésame. « J’aime le train jaune, Tue chien, parce que j’y suis née. » Deux écorchés de la vie qui jouent la survie. « - Il faut que je me concentre sur les dernières minutes de ma vie. -Tu veux faire l’amour une dernière fois ? »

 

Une histoire de haine ancestrale, d’amour impensable, un danger toujours latent, des sentiments à l’état brut, sur un rythme de « rail movy rock’ garage ». Aussi haletante que le train est lent (3 heures pour parcourir 63km).  «C’est un train libertaire, un vrai bordel à gérer. »

 

Un spectacle techniquement léger, entre lecture et théâtre, en salle ou en extérieur. 

Durée : 50 mn

Auteur : Sergueï Dounovetz

Adaptation : Joël Collot

Mise en scène et interprétation : Allice Mercadier, Joël Collot, Véronique Massat

Tout public à partir de 10 ans

A DECOUVRIR
Le vendredi 13 décembre à 20H30  

Maison pour Tous Fanfonne de Guillierme 

p.png